marvin jernidier
Lisez & appréciez nos articles de blog.

Outils growth hacking : 12 outils pour bien débuter le growth hacking

Blog / Outils growth hacking : 12 outils pour bien débuter le growth hacking
Temps de lecture : 5 min

 

 

Les outils comme Google Search Console, Google Analytics SEMRush, AB Testguide ou Hotjar donnent accès à des données détaillées sur les performances d’un site et sur le comportement et les intérêts des internautes.

 

Answer the public permet de rédiger des contenus en phase  avec les recherches fréquentes des internautes. Anyleads est efficace pour des campagnes d’e-mailing ciblées, Botlist pour la gestion des e-mails et des applications, Mixmax pour « tracker » des dizaines d’e-mails et Bitly pour raccourcir et personnaliser les URL.

 

Ranky Bird et Social Bearing permettent, eux, d’identifier divers comptes Twitter, dont ceux des influenceurs et des concurrents.

 

Google Search Console

 

Google Search Console fournit des informations pertinentes concernant les performances d’un site Internet en termes de référencement naturel. L’outil comporte ainsi un tableau indiquant

  • Les requêtes sur lesquelles le site apparaît dans le moteur de recherche ;
  • Le nombre de clics et d’impressions ;
  • Le taux de clics ;
  • Les positions  moyennes.

 

 

Google Search Console permet également de connaître :

  • Les pages les plus performantes en termes de nombre clics ;
  • Les pays des internautes pour lesquels le site est en bonne position ;
  • Les appareils des utilisateurs sur lesquels le site jouit d’une visibilité optimale…

 

Le growth hacker peut aussi utiliser Google Search Console pour savoir si les pages devant être indexées le sont réellement. L’outil indique :

  • Les URL valides ;
  • Les URL valides avec des avertissements ;
  • Les URL explorées mais qui ne sont pas indexées ;
  • Les URL provoquant des erreurs (404, erreurs d’exploration…)

 

Google Analytics

 

Google Analytics est un outil gratuit permettant d’évaluer les performances d’un site mais aussi le comportement et les intérêts des internautes-cibles.

 

 

1.L’analyse de l’audience

 

Google Analytics fournit des informations pertinents sur les visiteurs, dont :

  • Des données géographiques, ce qui permet de connaître, entre autres, les pays ou même les villes vivent des visiteurs les plus assidus ;
  • La langue privilégiée des visiteurs ;
  • Les appareils les plus utilisés par les internautes ;
  • Les navigateurs privilégiés des visiteurs ;
  • Des données démographiques ;
  • La comparaison des nouveaux visiteurs avec les anciens, etc.

 

2.L’évaluation des performances de son site Internet

 

Google Analytics permet d’avoir à sa disposition toute sorte d’indicateurs de performance :

  • Le taux de rebond ;
  • La durée de visite sur chaque page (une donnée à interpréter avec prudence dans  la mesure où une courte session peut indiquer le faible intérêt du visiteur tandis qu’un internaute peut s’attarder sur une page parce qu’il a des difficultés à trouver une information) ;
  • Le taux de conversion ;
  • Le tunnel de conversion ;
  • La vitesse du site ;
  • Le flux de comportement qui permet de comprendre la navigation sur le site…

 

3.L’analyse des sources du trafic

 

Google Analytics permet de savoir quelles sont les sources de trafic ayant apporté le plus de conversions. Parmi les principales sources, on retrouve :

  • Le trafic direct, quand les internautes visitent le site en tapant directement l’adresse URL ;
  • Les recherches organiques, quand les utilisateurs découvrent le site sur une page de résultat Google ;
  • Les recherches payantes, quand les utilisateurs passent via des campagnes sponsorisées ;
  • Les réseaux sociaux, quand les internautes cliquent sur des contenus que vous aurez partagés sur Facebook, Twitter ou d’autres plateformes sociales…

 

SEMRush

 

SEMRush est une solution complète que le growth hacker peut utiliser pour :

  • Découvrir des millions de mots-clés stratégiques ;
  • Analyser les profils de différents backlinks ;
  • Réaliser des audits techniques ;
  • Suivre automatiquement les positionnements de son site dans les résultats de recherche.

 

SEMRush est aussi un outil de marketing de contenu, permettant de :

  • Trouver des sujets engageants pour les internautes ciblés ;
  • Auditer les contenus en utilisant des métriques en temps  réel ;
  • Suivre la portée des contenus et les mentions de la marque… 

 

On peut aussi s’en servir pour effectuer une étude de marché :

  • En analysant le trafic de son site ou celui de sites concurrents ;
  • En évaluant l’efficacité des stratégies promotionnelles de la concurrence ;
  • En recherchant des opportunités pour gagner davantage de backlinks et de mots-clés pertinents…

 

 

AB Testguide

 

AB Testguide est un outil pratique pour améliorer le  taux de conversion de son site et pour évaluer les solutions permettant d’optimiser la rentabilité d’une entreprise.

 

Pour ce faire, le growth hacker peut par exemple comparer deux versions d’une même page. Pour savoir laquelle est la plus performante, le professionnel se base naturellement sur les habituels KPI tels que le nombre de clics, de visites ou d’achats.

 

 

Hotjar

 

Hotjar est pratique pour comprendre en détail le comportement des internautes. L’outil permet de connaître le parcours des visiteurs et donc de savoir lesquelles des pages du site sont plus attrayantes que d’autres aux yeux de ces utilisateurs.

 

Ces informations permettent ensuite de trouver des solutions pour améliorer l’expérience utilisateur et optimiser les tunnels de conversion.

 

Answer the public

 

La rédaction de contenus fait partie des tâches d’un growth hacker. Le professionnel veille naturellement à ce que les articles soient en phase avec les attentes des internautes.

 

Pour ce faire, il pourra générer, à l’aide d’Answer the public, des questions et associations d’idées sur divers sujets. L’outil lui permet en outre de connaître les contenus qui répondent le mieux aux problématiques des utilisateurs.

 

Botlist

 

Les bots sont des outils performants pour la gestion d’un site web ou de profils sociaux. Que ce soit pour la gestion des e-mails, des SMS ou des applications, ces logiciels permettent de gagner du temps au quotidien.

 

Quant à Botlist, il s’agit d’une sorte d’« app store pour bots ». On y trouve de nombreux bots de diverses plateformes (Messenger, Android, Slack, Telegram, Klik…)

 

Bitly

 

Bitly est un service de raccourcissement d’URL gratuit. L’outil propose une fonctionnalité de suivi, permettant de connaître le nombre de clics ou l’emplacement géographique des internautes ayant cliqué sur le lien par exemple. On peut aller plus loin en ajoutant à l’URL raccourci la chaîne de caractères de son choix.

Anyleads

 

Anyleads est une solution Saas permettant de générer des leads Le growth hacker peut l’utiliser pour lancer des campagnes d’e-mailing ciblées ou des chatbots de ventes. Efficace pour augmenter le trafic sur et vers un site Internet, l’outil comprend en outre une intelligence artificielle programmée pour la création de contenus variés.

 

Mixmax

 

Mixmax est une extension de Google Chrome conçue pour rendre Gmail plus efficace. On peut l’utiliser notamment pour :

  • Savoir qui ouvre un e-mail et à quel moment il ou elle le fait ;
  • Planifier des réunions ou des événements ;
  • Intégrer des sondages ou des liens dans les e-mails…

 

Ranky Bird

 

Ranky Bird est un outil de growth hacking efficace sur Twitter. On peut l’utiliser notamment pour envoyer des DM automatiquement à ses followers. Il est toujours possible de personnaliser ces messages, par exemple en y mentionnant les noms de leurs destinataires.

 

 

Ranky  Bird permet également de suivre divers comptes en fonction de certains critères (des comptes concurrents ou ceux d’influenceurs par exemple).

 

Social Bearing

 

Social Bearing est lui aussi parfaitement adapté à l’environnement Twitter. Le growth hacker peut par exemple identifier et suivre des influenceurs en fonction de leur emplacement géographique ou de certains mots-clés. Il peut également choisir les comptes à suivre en fonction de KPI tels que le nombre de retweets, de likes, etc.

Vous voulez
plus de trafic?

Salut je suis Marvin Jernidier,  directeur de MJ Metrix, Xoogler  (ex-référenceur à Google) et passionné de référencement, de marche rapide et de philo.

Avec mes équipes, je vous aide à générer plus de passage et de ventes sur votre site internet et dans votre établissement.

marvin jernidier
À propos de moi

Gérant de l’Agence Digitale MJ Metrix, j’étais référenceur chez Google à Dublin. Avec mes équipes, je dispense un ensemble de services pour améliorer la visibilité des entreprises et leurs ventes par le biais d’internet.


*SEO & annonces sponsorisées