marvin jernidier
Lisez & appréciez nos articles de blog.

7 Conseils pour réaliser un bon maillage interne WordPress

Blog / 7 Conseils pour réaliser un bon maillage interne WordPress
Temps de lecture : 5 min

Comment réaliser un bon maillage interne sur WordPress ?

Pour inciter les utilisateurs à rester sur votre site web et donner à vos pages plus de poids auprès de Google, il est indispensable de créer des liens entre vos différentes pages. On appelle cette pratique, le maillage interne. Pour que votre maillage interne soit efficace, votre site doit être bien organisé, et vos contenus très pertinents. Dans cette article, nous allons voir comment réaliser un bon maillage interne sur votre site internet WordPress pour améliorer votre référencement.

1. Proposer des contenus en lien avec vos thématiques

 

Il faut créer régulièrement des contenus pour faire vivre le site. Les internautes doivent pouvoir y trouver des réponses concrètes à leurs problèmes. Cela permet d’augmenter la crédibilité du site vis-à-vis des utilisateurs.

 

 

C’est en même temps utile pour gagner en visibilité dans les pages de résultat Google. Il n’est cependant pas question de faire une course aux contenus. L’accent doit avant tout être mis sur la qualité des publications. Il est en outre recommandé de thématiser les différents contenus pour mieux choisir ceux que vous souhaitez lier les uns aux autres.

 

2. Améliorer l’expérience utilisateur

 

Optimiser l’expérience de navigation sur le site Internet aide à fidéliser les internautes et en attirer davantage. C’est également un facteur déterminant
aux yeux des robots d’indexation Google. Vous pouvez vous servir de plusieurs leviers pour ce faire.

 

 

1. Le menu

Le menu est l’architecture de base pour catégoriser vos contenus suivant différentes thématiques. Ces dernières peuvent être plus ou moins nombreuses en fonction de votre domaine d’activité.

 

Si vous gérez par exemple un site de vente en ligne proposant des vêtements pour les hommes, les femmes et les enfants, vous aurez besoin de plusieurs rubriques et même de sous-rubriques.

 

Ces catégories aident les acheteurs potentiels à trouver rapidement les articles qui les intéressent. Par exemple sur le site Grand-froid.fr,
qui se décrit qui comme spécialiste du vêtement froid extrême, on retrouve les menus « corps », « tête », « pieds », « mains », « grande taille » et « accessoires ».

 

Le menu « corps », entre autres, comporte plusieurs sous-catégories, dont « sous-vêtement thermique », « bodywarmer gilet thermique » ou encore « parkas, vestes et blousons ». Certaines sous-rubriques comportent elles-mêmes des subdivisions.

 

2. Un fil d’Ariane

 

Le fil d’Ariane est la traduction la plus concrète de l’arborescence de votre site Internet. Il indique le niveau de profondeur de chaque page. Reprenons l’exemple du site Grand-froid.fr, et intéressons-nous plus exactement à la page « bodywarmer gilet thermique homme ».

 

Le fil d’Ariane se présente comme suit : Accueil / Corps / Bodywarmer gilet thermique / Bodywarmer gilet thermique homme. Le fil d’Ariane aide à améliorer l’UX puisque les visiteurs peuvent cliquer sur chacun de ces liens. Il facilite également la réalisation d’un maillage interne optimisé SEO.

 

3. Les articles similaires ou recommandés

 

Vous pouvez inciter les internautes à prolonger leur visite en leur suggérant des contenus similaires de la même catégorie ou encore des articles anciens pouvant apporter des informations plus détaillées.

 

4. Le footer

 

Le footer ou pied de page est un second menu dont les liens pointent, entre autres, vers différentes catégories ou sous-rubriques du site. Les liens en question n’ont pas la même puissance que ceux qui se situent dans le menu principal. Leur présence contribue cependant à la qualité de l’expérience de navigation.

 

5. La pagination

 

La pagination indique aux utilisateurs le niveau de profondeur de chaque page. Contribuant à la fluidité de la navigation, elle fait partie des moyens contribuant à l’efficacité du maillage interne.

 

3. Mettre en place une technique de maillage interne

 

 

Quelle que soit la stratégie adoptée, le but est toujours de proposer des contenus pertinents pour les utilisateurs et d’assurer la fluidité de la navigation sur le site. L’approche du cocon sémantique et celle des silos constituent des techniques particulièrement intéressantes.

 

1. L’approche des silos

 

La technique consiste à créer des liens entre les contenus de la même catégorie ou silo. Le but est bien évidemment de permettre aux utilisateurs de trouver facilement les articles qui les intéressent. L’approche est aussi destinée à permettre aux crawlers de comprendre l’univers du site.

 

2. L’approche des liens inter-thématiques

 

Il est parfois utile de créer un lien entre des contenus appartenant à deux silos différents. Pour ce faire, vous rédigez un article spécifique traitant des deux thématiques et comprenant un lien pour chaque sujet.

 

4. Exploiter l’ensemble des contenus

 

 

S’il est pertinent de suggérer des articles ou des pages grâce à des liens internes, cela ne suffit pas. Il faudra que vous preniez en compte l’intégralité
de vos contenus, les plus anciens comme les plus récents. Toutes ces publications comptent en effet aux yeux de Google.

 

Aussi est-il recommandé de consulter notamment vos anciens articles. Prenez le temps de mettre à jour les informations qu’ils contiennent. Ainsi vous pourrez placer quelques liens dans les nouveaux articles qui redirigent les utilisateurs vers ces contenus datant de plusieurs semaines ou mois.

 

5. L’importance des ancres de liens optimisées

 

Les ancres de liens sont destinées à faciliter l’expérience de l’utilisateur. Pensez à accompagner chaque ancre d’une description courte mais clair de la page que vous suggérez aux internautes. Les ancres peuvent comporter des mots-clés, mais elles ne doivent pas non plus être suroptimisées, pour éviter que Google ne les considère comme des spams.

 

6. Exploiter au mieux la page d’accueil

 

 

La page d’accueil occupe une place centrale dans la notoriété ou l’autorité d’un site Internet. Utilisez donc cette page de référence pour booster votre
maillage interne.

 

Pour ce faire, vous pouvez ajouter mettre sur la page d’accueil des liens pointant vers des rubriques ou sous-rubriques contenant des informations pouvant capter l’attention des internautes. Bien entendu, la page d’accueil n’a pour autant pas à être surchargée de liens. Sélectionnez minutieusement les pages vers lesquelles vous souhaitez redirigez les visiteurs.

 

7. Eviter d’utiliser trop de liens internes

 

Le maillage interne est essentiel pour la qualité de l’expérience utilisateur. Quelle que soit la technique utilisée, le but est d’assurer une navigation fluide sur le site.

 

Grâce aux différents liens présents sur les pages, les internautes peuvent facilement trouver les informations qui les intéressent, sans avoir à passer par plusieurs pages.

 

Cette facilité de navigation plaît aux visiteurs. Elle constitue logiquement un des critères déterminants pour le positionnement de votre site sur les pages de résultat Google. Si les liens internes rendent service aux internautes, en abuser est cependant contre-productif. Veillez toujours à insérer vos liens de la manière la plus naturelle possible.

Si vous manquez de temps, n’hésitez pas à solliciter notre agence de référencement web.

 

 

Vous voulez
plus de trafic?

Salut je suis Marvin Jernidier,  directeur de MJ Metrix, Xoogler  (ex-référenceur à Google) et passionné de référencement, de marche rapide et de philo.

Avec mes équipes, je vous aide à générer plus de passage et de ventes sur votre site internet et dans votre établissement.

marvin jernidier
À propos de moi

Gérant de l’Agence Digitale MJ Metrix, j’étais référenceur chez Google à Dublin. Avec mes équipes, je dispense un ensemble de services pour améliorer la visibilité des entreprises et leurs ventes par le biais d’internet.


*SEO & annonces sponsorisées